Spida
schmuckelement

Tout ce qu’il faut savoir sur votre rente

Pendant combien de temps ai-je droit à ma rente ? Ma rente est-elle adaptée au renchérissement ? Vous trouverez ici des réponses à des questions comme celles-là:

Rente de vieillesse

Si vous avez retiré tout ou partie de vos avoirs de vieillesse sous forme de rente au moment de votre mise à la retraite et que vous étiez assuré.e auprès de la Spida Fondation de prévoyance à ce moment-là, vous recevrez une rente de vieillesse à vie.

Au décès, le droit à une rente s’éteint à la fin du mois concerné. Dans la mesure où vous laissez une ou un conjoint.e, une ou un partenaire enregistré.e ou une ou un partenaire civil.e, cette personne a droit à vie à une rente de survivant à hauteur de 60% de la rente de vieillesse, pour autant que les conditions réglementaires soient remplies. Éventuellement, la ou le partenaire divorcé.e a également droit à une rente de survivant.

Les enfants jusqu’à l’âge de 18 ans ou jusqu’à 25 ans s’ils suivent une formation touchent une rente pour enfant de retraité ou une rente d’orphelin. Le montant de ces rentes correspond à 20% de la rente de vieillesse par enfant.

En cas de divorce, selon la décision du tribunal, une partie de la rente est versée au ou à la partenaire divorcé.e ou à la caisse de pension de cette personne.

Rente d’invalidité

Si vous êtes entièrement ou partiellement invalide et avez droit à une rente d’invalidité de la Spida Fondation de prévoyance, vous toucherez une rente d’invalidité jusqu’à ce que vous atteigniez l’âge ordinaire de la retraite (65 ans pour les hommes, 64 ans pour les femmes). Dans certains cas, le droit à la rente d’invalidité peut exister à vie.

Jusqu’à l’âge ordinaire de la rente, votre avoir de vieillesse est maintenu. Les cotisations d’épargne selon le plan de prévoyance déterminant sont financées par la caisse de pension. Lorsque vous atteignez l’âge de la retraite, vous pouvez décider si vous souhaitez toucher l’avoir de vieillesse sous forme de rente ou en tout ou partie sous forme de capital.

Au décès, le droit à une rente d’invalidité s’éteint à la fin du mois concerné. Dans la mesure où vous laissez une ou un conjoint, une ou un partenaire enregistré.e ou une ou un partenaire civil.e, cette personne touche à vie une rente de survivant à hauteur de 60% de la rente de vieillesse, pour autant que les conditions réglementaires soient remplies. Éventuellement, la ou le partenaire divorcé.e a également droit à une rente de survivant.

Les enfants jusqu’à l’âge de 18 ans ou jusqu’à 25 ans s’ils suivent une formation touchent une rente pour enfant d’invalide ou une rente d’orphelin. Le montant de ces rentes correspond à 20% de la rente d’invalidité par enfant.

En cas de divorce ou de dissolution du partenariat enregistré, selon la situation et la décision du tribunal, la rente en cours est réduite et une partie de l’avoir accumulé ou de la rente est versée au ou à la partenaire ou à la caisse de pension de cette personne.

Conformément aux dispositions réglementaires, vous êtes tenu.e d’informer la fondation immédiatement de toutes les modifications déterminantes de votre situation personnelle, notamment du changement du degré d’invalidité et / ou du revenu lucratif.

Rente de survivant

Les rentes de conjoint, de partenaire enregistré et de partenaire civil sont versées à vie. Au décès, le droit s’éteint à la fin du mois concerné.

Les enfants touchent la rente d’orphelin jusqu’à l’âge de 18 ans ou jusqu’à 25 ans s’ils suivent une formation.

Adaptation au renchérissement

Rentes de vieillesse
Une adaptation au renchérissement a lieu dans le cadre des possibilités financières de la fondation.

Rentes d’invalidité et de survivant
Une adaptation au renchérissement a lieu dans le cadre des possibilités financières de la fondation. La part de la rente qui correspond aux dispositions minimales légales est adaptée périodiquement au renchérissement.

Attestation fiscale

Vous recevez chaque année une attestation fiscale à l’attention de l’administration fiscale. Celle-ci vous est remise généralement jusqu’à la mi-janvier de l’année suivante.