Spida
schmuckelement

Allègement administratif grâce au décompte pour presque tous les cantons

Depuis 1942, la Spida Caisse d’allocations familiales fournit des allocations pour enfants et allocations de formation selon la loi fédérale sur les allocations familiales (LAFam), afin de soulager financièrement les familles dans presque tous les cantons (sauf Genève). Elle est une association coopérative gérée à titre paritaire par les salariés et les employeurs des associations fondatrices EIT.swiss, suissetec et Enveloppe des édifices Suisse.

Organes

Assemblée des délégués

Walter Bisig | Président, Représentant des employeurs | Enveloppe des édifices Suisse

Rolf Frehner | Vice-Président, Représentant des salariés | Unia

Peter Schilliger | Représentant des employeurs | suissetec

Pierre Schnegg | Représentant des employeurs | EIT.swiss

Michael Tschirky | Représentant des employeurs | EIT.swiss

Aldo Ferrari | Représentant des salariés | Unia

Nico Fröhli | Représentant des salariés | Syna

Vincenzo Giovannelli | Représentant des salariés | Unia

Beat Brülhart | Assesseur | Enveloppe des édifices Suisse

Daniel Huser | Assesseur | suissetec

 

Commission de placement

Membres:

Peter Schilliger | Président, Représentant des employeurs | suissetec

Rolf Frehner | Vice-Président, Représentant des salariés | Unia

Walter Bisig | Représentant des employeurs | Enveloppe des édifices Suisse

Participants avec voix consultative:

Martin Jucker | Directeur, Coresponsable placement de capitaux | Spida

Markus Büchi | Responsable prestations d’assurance | Coresponsable placement de capitaux | Spida

Christian Mathis | Investment-Controller | Complementa AG

Lukas Riesen | Expert en placement | PPCmetrics SA

 

Organe de révision

Christian Siegfried | OBT SA, St-Gall

Domaine d’activité de la caisse d’allocations familiales

Depuis sa fondation en 1942, la Spida Caisse d’allocations familiales est active dans toute la Suisse. Cela signifie qu’elle est reconnue dans presque tous les cantons (25 cantons, sauf Genève) et qu’elle travaille avec 25 lois, ordonnances et jurisprudences cantonales différentes. Nos clients actifs dans plusieurs cantons ont l’avantage d’avoir un seul interlocuteur et de ne pas avoir à décompter avec 25 caisses cantonales d’allocations familiales.

Financement

Les prestations de la caisse d’allocations familiales sont financées exclusivement par les cotisations des employeurs. La masse salariale soumise à cotisation correspond à la masse salariale AVS.

Nous comparons chaque année nos taux de cotisation à ceux des cantons et les ajustons si possible.

Répartition des charges

Le but de la répartition des charges est de compenser la charge inégale sur la base des différences structurelles entre les caisses d’allocations familiales dans les différents cantons :

Les caisses d’allocations familiales de secteurs à travailleurs dans le segment des salaires élevés et peu d’enfants peuvent financer les prestations prescrites par le canton avec des taux de cotisation faibles. En revanche, les caisses d’allocations familiales de secteurs à travailleurs plus jeunes et donc à masses salariales plutôt inférieures et en même temps beaucoup d’enfants donnant droit à des prestations sont contraintes de prélever des cotisations plus élevées afin de garantir le financement des allocations familiales.

Les membres des trois associations fondatrices de la Spida, EIT.swiss, suissetec et Enveloppe des édifices Suisse, emploient un nombre supérieur à la moyenne de jeunes travailleurs avec enfants. La répartition des charges entraîne une égalisation des taux de cotisations des différentes caisses d’allocations familiales au sein du canton et nous permet de proposer des taux de cotisations compétitifs.