Spida
schmuckelement

Tout ce qui concerne votre rente de vieillesse AVS

Préparez-vous très tôt à votre nouvelle phase de vie afin de pouvoir ensuite profiter de votre retraite en toute tranquillité. Nous avons rassemblé pour vous les informations les plus importantes dans le domaine de la rente AVS, afin de vous donner la meilleure vue d’ensemble possible :

En un coup d’œil

Vous avez droit à une rente de vieillesse de l’AVS/AI lorsque vous avez atteint l’âge ordinaire de la retraite. Vous recevrez le premier paiement à partir du mois suivant l’atteinte de l’âge de la retraite. L’âge ordinaire de la retraite est de 64 ans pour les femmes et de 65 ans pour les hommes.

Si vous le souhaitez, la rente de vieillesse peut être anticipée déjà un ou deux ans à l’avance ou ajournée de cinq ans au maximum dans le cadre de l’âge flexible de la retraite.

Pour avoir droit à une rente de vieillesse, vous devez avoir à votre actif au moins une année entière de cotisation.

Demande

Pour que votre rente puisse être calculée et versée à temps, vous devriez déposer la demande de rente de vieillesse trois à quatre mois avant d’atteindre l’âge de la retraite, auprès de la caisse de compensation compétente. Veuillez ne pas déposer la demande avant une année précédant le début du droit à la rente.

Le même délai est recommandé également en cas de versement anticipé. Dans ce cas, ce seraient trois à quatre mois avant d’atteindre l’année d’âge à partir duquel vous souhaitez le versement anticipé.

Vous déposez la demande de rente de vieillesse en tant que travailleuse, travailleur, indépendant et personne sans activité lucrative auprès de la caisse de compensation qui a reçu les cotisations avant la survenue du droit à la rente.

Si vous êtes marié.e et que votre conjoint.e a déjà droit à une rente, vous devez présenter votre demande à la caisse de compensation qui verse cette rente.

Si vous avez des questions sur la demande et le versement de prestations complémentaires, les offices cantonaux de prestations complémentaires sont à votre disposition.

La demande de moyens auxiliaires de l’AVS/AI doit être envoyée à l’office AI du canton de domicile.

La vidéo ci-dessous résume les informations les plus importantes sur la manière de demander une rente de vieillesse:

Calcul

Le montant de la rente est basé sur les éléments de calcul suivants :

  • Années de cotisation
  • Revenu lucratif
  • Bonifications pour tâches d’assistance et éducatives

Vous touchez une rente complète (échelle 44), si les cotisations ont été payées sans lacunes. Si vous avez rempli votre obligation de cotiser du 1er janvier après avoir atteint l'âge de 20 ans révolus jusqu’à la fin de l’année civile précédant l’âge ordinaire de la retraite, c’est une période de cotisation ininterrompue. Le minimum de la rente complète (échelle 44) s’élève à CHF 1195.00 et le maximum à CHF 2390.00 par mois.

Le montant de la rente à l’intérieur d’une échelle dépend du revenu annuel moyen.

Si votre épouse ou votre époux touche déjà une rente de l’AVS/AI, les deux rentes individuelles sont réduites en conséquence (plafonnement). La somme des deux rentes individuelles d’un couple marié ne doit pas être supérieure à 150% de la rente maximale (à l’échelle 44 = CHF 3585.00).

Vous trouverez des exemples de calcul et les montants des rentes de l’échelle 44 dans le mémento Prestations de l’AVS.

Vous trouverez des informations sur les bonifications pour tâches d’assistance et éducatives dans les mémentos Bonifications pour tâches éducatives et Bonifications pour tâches d’assistance.

Dans la vidéo explicative, vous apprendrez en quelques minutes le plus important sur le calcul de la rente de vieillesse.

Estimation de la rente et calcul anticipé

Une estimation de rente est établie au moyen d’une procédure de calcul simplifiée et se base sur les indications saisies par l’assuré. L’estimation de rente n’a pas force obligatoire.

Un calcul anticipé de rente de la caisse de compensation est judicieux dans certaines situations de vie à partir de 50 ans, comme par exemple en cas de changements familiaux ou professionnels, d’une émigration prévue ou dans la planification d’un versement anticipé de rente.

Vous pouvez demander par écrit à la caisse de compensation un calcul anticipé de rente non contraignant.

Les personnes mariées doivent déposer une demande par personne auprès de la caisse de compensation. Les deux demandes devraient être déposées au même moment à la même caisse de compensation.

Le calcul anticipé de rente n’a pas force obligatoire et peut prendre quelque temps (env. trois à quatre semaines).

Vous trouverez de plus amples informations sur le calcul anticipé de la rente dans le mémento Calcul anticipé de rente.

Âge flexible de la retraite (versement anticipé / ajournement)

Dans l’esprit d’une retraite à la carte, vous pouvez :

  • soit anticiper d’un ou deux ans le versement de votre rente de vieillesse (une anticipation calculée en mois n’est pas possible) ;
  • soit l’ajourner d’un à cinq ans au plus.

Si vous anticipez la perception de votre rente de vieillesse, vous toucherez une rente de vieillesse réduite tout au long de votre retraite. Si vous ajournez la perception de votre rente de vieillesse, vous toucherez une rente de vieillesse plus élevée tout au long de votre retraite.

Si vous êtes marié.e, vous pouvez anticiper ou ajourner la perception de votre rente de vieillesse indépendamment de votre conjoint.e. Vous pouvez ainsi très bien demander à toucher votre rente de vieillesse avant l’âge ordinaire de la retraite, tandis que votre conjoint.e opte pour un ajournement.

Vous trouverez de plus amples informations sur le versement flexible de la rente, comme p. ex. sur le montant de la réduction du versement anticipé et le supplément d’ajournement sous le mémento Versement flexible de la rente.

Dans la vidéo explicative, vous apprendrez en quelques minutes le plus important sur le versement flexible de la rente de vieillesse.

Partage du revenu (splitting)

Pour calculer la rente de vieillesse ou d’invalidité de personnes divorcées, les revenus réalisés par les conjoints durant les années de mariage sont partagés et pris en compte par moitié pour chacun d’eux.

Seules les années civiles au cours desquelles les deux conjoints étaient assurés à l’AVS/AI sont prises en compte pour le partage du revenu (appelé splitting). Les revenus réalisés au cours de l’année du mariage et du divorce ne sont pas partagés.

Le partage des revenus pour les personnes divorcées ne se fait pas automatiquement, mais seulement sur demande auprès de la caisse de compensation.

Pour les personnes mariées, le partage du revenu a lieu par contre automatiquement dans le deuxième cas d’assurance ou en cas de décès du conjoint n’ayant pas droit à la rente.

Vous trouverez des explications plus détaillées à ce sujet ainsi que d’autres informations sur le splitting, avec des exemples de cas, dans le mémento Splitting en cas de divorce.

Versement

Les versements des 1er et 2e piliers se font à l’avance, le 2e jour ouvrable de chaque mois. Vous trouverez les délais de paiement ici.